Crédit image: La Graine Studio

Parc Fonderie-Papeterie

Vernon

Etudes de faisabilité 2019

 

Maître d'ouvrage :  SENOVEA

Equipe : 22° Mandataire 

Superficie: 7 hectares

Budget : -

Calendrier : 2019

 

 

La topographie existante constitue le point de départ du projet. Deux espaces se dessinent, l’un en creux à hauteur de Seine, l’autre plus haut a hauteur de ville. De ces deux espaces, deux jardins s’illustrent. Le jardin humide, en creux, joue avec les infiltrations de l’eau de la Seine et compose un paysage variable et saisonnier. À chaque pluie le fond des dépressions topographiques s’humidifie, lors des fortes pluies les bassins se remplissent totalement, l’hiver lorsque la Seine est en crue c’est l’ensemble du jardin creux qui se charge en eau et devient totalement inaccessible.

 

À l’inverse le jardin sec reste accessible en toute saison. Il s’appuie sur le réemploi de la dalle en béton du bâtiment de la Fonderie qu’on vient ponctuellement perforer pour laisser pousser la végétation. Des essences végétales spécifiques vont permettre d’extraire puis de traiter les résidus de pollution restant dans le sol.

 

Les jardins secs et humides sont reliés par un grand socle en béton également issu d’une partie des dalles existantes. Ce socle en forme de  « C » permet de relier l’ensemble des entrées du parc et d’offrir aux programmes commerciaux une desserte aisée et identifiable

 

Au sein des jardins, un réseau de chemin hiérarchisé organise une infinité de parcours et la possibilité de rejoindre directement les berges depuis le boulevard et inversement. Ces chemins sont traités différents qu’ils soient en partie inondables ou sur sol sec, et permettent d’organiser les différents usages.

En partie basse, le long des pontons, les usages se veulent plutôt contemplatifs. Il s’agit d’apprécier le paysage humide, d’observer les oiseaux de passage et se reposer quelques minutes.

 

En partie haute, les usages sont plus actifs. Des espaces sportifs et récréatifs permettent à un large public d’apprécier une après-midi d’automne. Une grande aire de jeux peut être envisagée pour offrir aux enfants un espace d’aventure et d’expérimentation.    

 

 

" UN JARDIN SEC POUR LES USAGES ET LA MÉMOIRE,

UN JARDIN HUMIDE POUR LA NATURE ET LA DÉCOUVERTE "